Année 2012

Année 2012

Sainte-Barbe Grand Sud

Le 6 décembre à 12H30, le Président et plusieurs camarades ont participé au déjeuner convivial aIMGP1080u Restaurant ‘’le 7’’ à La Grande Motte pour fêter notre Sainte Patronne.

Vingt-sept artilleurs et épouses des départements du Sud étaient présents dont quarante pour cent  appartenaient à l’Amicale du 64.

Au son de l’accordéon, quelques couples ont démontré leurs capacités de danseurs et, avant de se quitter, l’assistance a entonné l’Artilleur de Metz et le Chant des Africains en se promettant de renouveler cette réunion l’an prochain.

Organisée par les Sapeurs de l’Hérault, une messe en l’honneur de Sainte Barbe a eu lieu le 9 décembre à 10H30 à Saint-Aunès. Les artilleurs y étaient conviés. Le Président ainsi que plusieurs membres de l’Amicale y ont assisté.

Sainte-barbe Paris

Les festivités liées à la commémoration de la Sainte Barbe et du bicentenaire de la mort du Général Eblé, artilleur commandant les pontonniers,  ont eu lieu le samedi 8 décembre sous la présidence d’honneur du général de division (2S) Jean-Pierre Meyer, président de la Fédération Nationale de l’Artillerie (FNA), et en présence des généraux Rigoux, Président de la Fédération Nationale du Génie (FNG), Hubert Trégou, commandant l’Ecole d’Artillerie, et Francis Autran, commandant l’Ecole du Génie et chef interarmées du génie militaire.

Le Président et de nombreux camarades de notre Amicale étaient présents lors des dépôts de gerbes sur la Dalle du Soldat Inconnu, à l’Office religieux en la Cathédrale Saint Louis des Invalides, à l’aubade des fanfares des Ecoles de l’Artillerie et du Génie et aux présentations de matériels dans la cour des Invalides (canon de Gribeauval, 155 CAESAR à longue portée,  missile Mistral, systèmes d’ouverture d’itinéraires).

IMGP1083IMGP1084IMGP1087

Au cours du buffet qui a suivi les manifestations, le Général Meyer, le Général Rigoux, le Général Trégou, le Général Autran et le Général Major Général, représentant le Général Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre, ont donné les grandes lignes des activités et des études en cours dans leurs domaines respectifs.

A l’issue, la FNA a tenu son assemblée générale. Notre Président, le Secrétaire et quelques camarades y assistaient. L’accent a notamment été mis sur l’importance du recrutement pour la survie des amicales, sur les réflexions relatives à la création de la Médaille de l’Artillerie, sur la valorisation de l’artillerie et des artilleurs, sur la formule à adopter pour la Sainte Barbe 2013 ….

Le Général Bariller a fait le point sur les travaux du Musée de l’Artillerie et sur la nécessité d’accroître le nombre d’adhérents de l’Association des Amis du Musée (voir CR AG 2012 §42) et de recourir au mécénat (voir paragraphe V ci-dessus).

Séjour

Un séjour en Haute Savoie comprenant l’assemblée générale annuelle a été organisé au profit des membres de l’Amicale du 24 au 29 septembre 2012. Centré sur ANNECY, ce séjour a donné aux 41 participants (membres et épouses) en séjours complet (34 contre 37 en 2011) et partiel (7 seulement comme l’an passé) une très belle image de cette magnifique région française. La météo nous avait promis une semaine détestable mais lorsque le 64 se déplace, le soleil se met en place. Nos visites se sont donc déroulées sous un ciel uniformément bleu et un soleil éclatant à l’exception d’une demi-journée au cours de laquelle nous avons visité, bien à l’abri, le Palais des Nations Unies à Genève.

RAPPEL SUCCINCT DU PROGRAMME DU SEJOUR 2012.

Jour 1 : Lundi 24 septembre : ANNECY SAINT JORIOZ : Arrivée des participants. Installation. Apéritif de bienvenue et présentation du séjour.

Jour 2 : Mardi 25 septembre : COL DES ARAVIS - LA CLUSAZ – MEGEVE : mer-de-glacePetit déjeuner à l’hôtel et départ  par le Col des Aravis, la Clusaz, qui forment l'un des parcours les plus réputés de la Savoie, grâce au point de vue sur le Mont Blanc. Continuation par Megève, station élégante de villégiature.

Déjeuner à Chamonix, cité mondiale de l'alpinisme puis montée à la mer de glace par le petit train à crémaillère. Le célèbre petit train rouge mis en service en 1908 emmène chaque année ses passagers vers le site du Montenvers au seuil de la Mer de Glace. Situé à 1913 mètres d'altitude, le Montenvers offre une vue unique sur l'aiguille Verte, les Drus, les Grandes Jorasses et, bien évidemment, la légendaire Mer de Glace. Visite de la Galerie des Cristaux.

Jour 3 : Mercredi 26 septembre : ANNECY - YVOIRE - GENEVE – ANNECY chateau-yvoirePetit déjeuner à l’hôtel et promenade dans le pittoresque village fleuri d’Yvoire. La position d'Yvoire, sur l'unique promontoire du Léman, a suscité l'intérêt des comtes de Savoie, "les portiers des Alpes". Au XIVe siècle, Amédée V le Grand reconstruit le château et ceint le village de remparts. Il n'en subsiste que le donjon. Dans les remparts bien conservés, deux portes ne livrent passage qu'aux piétons. Le vieux bourg offre au détour de ruelles étroites de surprenantes perspectives sur le lac sillonné de bateaux. Yvoire est devenu un port de pêche et les poissons du Léman sont l'une de ses spécialités.

Déjeuner. Visite du Palais des Nations Unies. Construit entre 1929 et 1936 afin d’abriter la Société des Nations, le Palais des Nations devient le siège des Nations Unies en 1946 lors de la dissolution de l’organisation précédente. Le vaste parc boisé, surplombant le lac, est un don de la Ville de Genève. Aujourd’hui, et suite à l’achèvement d’une nouvelle aile en 1973, il s’agit du deuxième plus grand centre des Nations Unies après New York.

Jour 4 : Jeudi 27 septembre : ANNECY - ABBAYE DE HAUTECOMBE - CHATEAU DE MONTROTTIER – ANNECY : Petit déjeuner à l’hôtel et Visite de l’abbaye royale de Hautecombe dans son site prestigieux au bord du lac du Bourget. Fondée en 1125 par le comte Amédée III de Savoie et construite durant le 12ème siècle par les moines cisterciens. Elle a été occupée par la suite par des moines bénédictins de 1922 à 1992. Actuellement l'abbaye abrite la Communauté du Chemin Neuf, communauté qui s’inspire tout à la fois de la spiritualité de Saint Ignace de Loyola et de l’expérience du Renouveau charismatique. Le Père Yves nous a fait effectuer une visite particulièrement complète et très intéressante.

gorges-du-fierDéjeuner. Visite du château de Montrottier réputé pour ses collections d’armes, armures, porcelaines, ivoire. Du chemin de ronde, la vue embrasse la campagne vallonnée et s'étend au-delà des montagnes qui dominent le lac d’Annecy jusqu'au Mont Blanc.

Petite promenade dans les impressionnantes Gorges du Fier. Les gorges du Fier sont une curiosité naturelle remarquable : une gorge très étroite et profonde que l'on peut visiter grâce à une passerelle fixée à flanc de rocher, aménagée au milieu du 19ème siècle.

Jour 5 : Vendredi 28 septembre : ANNECY - PLATEAU DES GLIERES : Petit déjeuner à l’hôtel et Visite du centre historique d’Annecy. Classée "Ville d'Art et d'Histoire", Annecy abrite de nombreux monuments et lieux culturels de premier ordre. La ville compte plusieurs monuments médiévaux comme le château d’Annecy, le palais de l’Isle ou encore la porte Sainte-Claire. La vieille ville est traversée par de nombreux canaux et des rues piétonnes à arcades, la rue Sainte-Claire est l'une des plus belles avec ses arches romantiques des 17ème et 18ème siècles. Le Pâquier est une vaste promenade paysagère située sur les bords du lac d'Annecy et offre une des plus belles perspectives sur le lac et les montagnes environnantes.

Découverte du lac et déjeuner à bord de la Libellule.

la-libellule-sur-le-lac-annecy
Après midi - Visite du monument National de la Résistance sur le plateau des Glières. Ce monument a été érigé en l'honneur des combattants du plateau des Glières qui ont combattu durant l'hiver 1944. Les résistants devaient récupérer les parachutages alliés pour disperser les armes dans les différents réseaux afin d'empêcher les forces allemandes de rejoindre les plages du débarquement.

groupe-sur-le-plateau-des-glières

Jour 6 : Samedi 29 septembre : ANNECY SAINT JORIOZ

Petit déjeuner à l’hôtel. Départ du groupe.

Journée de l’Artillerie d’Afrique

Journée de l’Artillerie d’Afrique 2012

La journée de l’Artillerie d’Afrique a eu lieu le 22 juin au 68ème Régiment d’Artillerie d’Afrique - Quartier Bobillot - Camp de La Valbonne.

Le Général Jean Péchinot, membre de l’Amicale du 64ème RAA et ancien Chef de Corps du 68ème RAA a participé à cette journée dont il donne le déroulement ci-après.

La cérémonie a débuté par un dépôt de gerbe à la stèle commémorative de l’Artillerie d’Afrique par le Colonel Lendroit, chef de corps du 68ème RAA, accompagné du Général Peraldi, adjoint au commandant de la Zone de Défense et du Général Péchinot.

Ensuite une prise d’armes, présidée par le Général Barrera, commandant la 3ème Brigade Mécanisée, a eu lieu au cours de la quelle l’ordre du jour a rappelé les principales opérations auxquelles ont participé les régiments d’artillerie d’Afrique.

Puis le Général Barrera et le Colonel Lendroit ont procédé à une remise de décorations à des personnels du 68ème RAA au titre de l’Afghanistan.

La cérémonie s’est achevée par un brillant défilé du 68ème RAA

jaa-1jaa-2jaa-3

Visite du 68° RAA

A LA VALBONNE LE 7 JUIN 2012

Une soixantaine de participants dont plusieurs de l’Amicale du 64ème RAA ont été très cordialement accueillis par le Commandant en second du 68, le Colonel étant appelé à l’extérieur par des obligations impérieuses.

Le général Meyer, Président de la Fédération Nationale de l’Artillerie, a remercié les amicales présentes pour leur participation à cette visite et a rappelé le rôle de la Fédération en tant que gardienne de l’histoire et des traditions et également vecteur d’influence pour la prise en compte des besoins actuels et futurs auxquels l’artillerie devra faire face.

Ensuite, quatre intervenants ont présenté leur expérience personnelle des OPEX auxquelles ils ont participé :
- action psychologique auprès de la population afghane ;
- formation et encadrement de l’armée afghane ;
- intervention et efficacité de l’artillerie sur le terrain ;
- mission de renseignement pour la détection des survols aériens du Liban.

La visite de la Salle d’Honneur a suivi. Dédiée au Colonel Rousset mort au champ d’honneur lors de la libération de Marseille en 1944, elle est la gardienne des traditions et de l’histoire du 68 et dépositaire des régiments d’artillerie d’Afrique dissous et notamment de notre 64ème RAA parrainé par la 4ème Batterie.

Après une pause bien méritée, un buffet fort bien pourvu en produits liquides et solides a rassemblé anciens et actifs permettant ainsi des échanges de souvenirs et d’expériences entre générations d’artilleurs parfois assez éloignées les unes des autres.

L’après midi a été consacré à la présentation de matériels et à des des démonstrations en salles sur la simulation opérationnelle des tirs sol-sol et sol-air.

Après une journée dense en informations, réconfortante sur le potentiel de l’artillerie et le moral de la troupe, le commandement et les intervenants ont été chaleureusement remerciés pour leur accueil et félicités pour leur professionnalisme.

visite-68-raa-photo-groupe